Actualités

Renault décroche son prêt garanti par l’État de 5 millions d’euros

concessionnaire Renault

La pandémie du Covid-19 a affecté l’ensemble des secteurs économiques, notamment l’industrie automobile. En difficulté par la crise avant même la crise sanitaire, Renault a sollicité un prêt garanti par l’État de 5 milliards d’euros. Après l’accord de la Commission européenne, le constructeur peut désormais finaliser les négociations avec ses banques.

Lire la suite...

Après la crise, les entreprises devront se réinventer

travail équipe en entreprise

On y est ! Après quelques mois de paralysie, les entreprises ont commencé à reprendre du service. La crise sanitaire est toujours là, mais l’économie ne pouvait plus se permettre davantage de latence. Pour les employeurs, la levée du confinement est synonyme de restructuration : changement de modèle économique, de culture, mais peut-être aussi d’image.

Lire la suite...

Le Maroc se prépare pour l’après-confinement

Agadir au Maroc

Au Maroc, le comité de veille économique (CVE) est à l’œuvre pour l’élaboration du plan de redressement de l’économie après le confinement. Selon le ministère de l’Économie et des Finances, chaque secteur fera l’objet d’un plan de redémarrage spécifique, adapté aux besoins de chaque situation. La cohérence entre tous les plans sectoriels sera assurée par le CVE.

Lire la suite...

Les inquiétudes des entreprises en ces temps de crise

pièces et billets euros

Depuis le 23 mars, les chefs d’entreprise peuvent joindre le numéro vert « Solidarité entreprises covid » pour obtenir de plus amples informations sur les dispositifs mis en place par le gouvernement pour les soutenir en ces temps de crise. Une analyse statistique des appels reçus a permis de mettre la lumière sur les difficultés auxquelles les entreprises font face.

Lire la suite...

Les banques s’inquiètent des effets du prêt garanti par l’État une fois le temps des remboursements venu

Des clients devant un banquier

Différentes mesures ont été adoptées pour aider les entreprises en difficulté face aux conséquences du Covid-19. Dans le lot, le prêt garanti par l’État (PGE) est l’un des importants en permettant à ces dernières d’accéder à une offre d’emprunt exceptionnel auprès des banques qui y voient cependant une source d’inquiétude une fois le temps des remboursements venu.

Lire la suite...

Air Liquide achève le premier trimestre 2020 avec une faible croissance

 Réservoir de gaz naturel

Malgré la crise sanitaire, les résultats financiers de la société Air Liquide au premier trimestre ont été globalement positifs. Son chiffre d’affaires a enregistré une progression organique de +0,6 % pour s’établir à 5,37 milliards d’euros. En dépit des incertitudes et impacts économiques de la pandémie sur l’économie mondiale, l’entreprise demeure confiante et maintient ses objectifs pour l’année 2020.

Lire la suite...

Deux fois plus d’entreprises en difficulté à cause du Covid-19

un auto entrepreneur sous les inquiétudes financières

Les ravages du Covid-19 sur l’économie française sont indéniables et de grande ampleur. Ainsi, dans la région d’Auvergne-Rhône-Alpes où a été diligentée une enquête portant sur différents types d’entreprises, 80 % des dirigeants interrogés ont affirmé avoir enregistré un recul de leur chiffre d’affaires. Pire encore, 60 % d’entre eux se disent aujourd’hui en difficulté.

Lire la suite...

Air France-KLM sollicite l’aide de ses actionnaires pour se sortir de sa mauvaise passe

tete d'avion Air France klm

Air France-KLM est loin d’être épargné par la pandémie du Covid-19. À l’instar de nombreuses autres entreprises, la réduction significative de ses activités lui vaudrait des coûts encore plus importants qu’en temps normal. Ses deux principaux actionnaires, à savoir l’État français et l’État néerlandais se voit donc adresser un appel au secours.

Lire la suite...

Les dépassements des délais de paiement entre entreprises sanctionnés par la DGCCRF

monnaie euros

En février 2020, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a épinglé 15 entreprises pour non-respect des délais maximums légaux dans le paiement de leurs factures fournisseurs. La question est d’autant plus sensible dans le contexte de crise actuel.

Lire la suite...

Arkema : une proposition de dividende revue à la baisse

gel hydroalcoolique

Après avoir annoncé la production de solutions de gel hydroalcoolique gratuites à destination des hôpitaux, Arkema, entreprise française cotée à l’Euronext et spécialisée dans la chimie, a indiqué la réduction de la proposition de dividende à 2,20 euros par action, soit 20 % de moins que prévu. La multinationale a par ailleurs affirmé avoir les reins assez solides pour résister à la crise et qu’à ce titre, elle ne compte pas trop sur l’aide de l’État.

Lire la suite...

Les mesures de soutien de la trésorerie ne suffisent plus pour maintenir les entreprises à flot

une femme en train de faire les comptes

Depuis l’apparition du coronavirus, de nombreuses entreprises se sont trouvées dans une mauvaise posture face à la baisse significative de leur chiffre d’affaires mettant à mal leur trésorerie. Pour les aider à ne pas sombrer, différentes mesures ont été adoptées sauf que celles-ci ne suffisent plus maintenant que cette crise sanitaire tend à se prolonger.

Lire la suite...

Des avances remboursables pour les entreprises privées de PGE

pièces euros

Alors que près de 300 000 entreprises ont bénéficié des prêts garantis par l’État (PGE), d’autres peinent à décrocher un prêt bancaire. Pour les aider à redémarrer leur activité, le gouvernement a créé un système d’avance remboursable. Selon le ministre de l’Économie, un budget d’un demi-milliard d’euros est alloué au dispositif.

Lire la suite...

SEB réduit son dividende et prend des mesures pour limiter l’impact de la crise sur son bilan 2020

pièces euros

Des entreprises de tous secteurs d’activité affichent leur solidarité dans le contexte difficile que traverse le monde à cause de l’épidémie de coronavirus. Le groupe SEB va ainsi réduire d’un tiers le montant du dividende à verser au titre de l’exercice 2019. Au lieu de 2,26 euros, les actionnaires ne recevront donc que 1,43 euro par action.

Lire la suite...

Les actionnaires devront attendre la fin de la crise du Covid-19 pour espérer recevoir leur dividende

Bâtiments d'entreprise

Les actionnaires devront attendre la fin de la crise du Covid-19 pour espérer recevoir leur dividende. Du moins, pour ceux qui sont rattachés aux entreprises bénéficiant des aides publiques liées à cette épidémie ravageuse si l’on croit la récente déclaration du ministre de l'Économie et des Finances français, Bruno Le Maire.

Lire la suite...

Tarkett se prépare pour l’après-crise sanitaire

capture ecran du site Tarkett

Les rapports financiers des trois premiers mois de l’année de Tarkett, spécialiste dans les revêtements de sols et des surfaces sportives, reflètent les conséquences de la crise sanitaire liée au covid-19. Depuis la mise en œuvre des mesures de confinement, le chiffre d’affaires du groupe dégringole. Et les perspectives pour les prochains mois ne sont pas meilleures.

Lire la suite...

Les retards de paiement fragilisent les petites entreprises et les indépendants

Petite entreprise de menuiserie

Depuis le début de la crise, les petites entreprises, les indépendants et les travailleurs libéraux rencontrent de sérieuses difficultés à recouvrer leurs créances. Elles attirent ainsi l’attention du gouvernement concernant ces problèmes d‘impayés. En effet, si cette situation persiste, un bon nombre d‘entreprises se verront contraintes de déposer le bilan.

Lire la suite...

MGI Digital se prépare pour la reprise des activités

 professionnels activité numérique

Arrêt des activités commerciales, opportunités ratées, événements annulés… la plupart des entreprises se sont mises « en veille » en attendant que la crise du covid-19 passe. Chacune à leur manière se prépare d’ores et déjà à la reprise. C’est le cas entre autres du groupe MGI Digital qui, en vue de sa relance, se mue en « organisateur » d’événements commerciaux.

Lire la suite...

Les vertus du confinement sur l’organisation des entreprises

masque contre virus et finances pour gestion entreprise

Les mesures de confinement prises par la plupart des gouvernements à travers le monde ont entraîné l’arrêt temporaire de l’activité économique. Malgré les dispositifs de soutien mis en place par l’État, les entreprises sont durement impactées. Toutefois, le changement d’organisation imposé par la crise a des vertus dont les entreprises peuvent continuer à profiter après la crise.

Lire la suite...

Création d’un comité de crise pour gérer les délais de paiement interentreprises

réunion pour la gestion des finances

La crise sanitaire entraîne des délais de paiement de plus en plus inquiétants, incitant les autorités à mettre sur pied un comité dédié pour gérer ce problème. Selon Pierre Pelouzet, médiateur national des entreprises et copilote de cette nouvelle entité rattachée à Bercy, certaines grandes entreprises cherchent à préserver leur trésorerie au détriment de leurs petits fournisseurs.

Lire la suite...

Face à la crise du coronavirus, Imerys prend ses dispositions

capture ecran du site Imerys

La crise sanitaire et économique engendrée par la pandémie du Covid-19 touche tous les secteurs de l’économie et les acteurs sont en train d’élaborer des mesures afin d’en limiter l’impact. Le plan d’austérité envisagé par Imerys concerne, entre autres, les dividendes. L’entreprise française songe à les revoir à la baisse afin de présenter un bilan à peu moins négatif.

Lire la suite...

Retour au de page