Le vélo et la voiture sont les moyens de transport les plus privilégiés par les Belges

un homme sur son vélo en pleine circulation auto

Une étude réalisée par un groupe de ressources humaines a révélé que l’année dernière, les Belges ont notamment eu recours à la voiture et au deux-roues pour se rendre sur leur lieu de travail. Il s’agit donc d’un fait bien établi : même si la population belge utilise majoritairement la voiture pour ses déplacements, la tendance voiture-vélo est de plus en plus appréciée.

Acerta, un groupe d’accompagnement des services de ressources humaines, a publié une étude sur la mobilité des salariés belges en 2018. Les résultats de l’enquête ont indiqué que ces derniers alternent leur véhicule avec un autre moyen de locomotion (vélo ou transport en commun).

Les données recueillies démontrent également que si la voiture reste l’un des moyens de déplacement préférés en Belgique, l’utilisation du véhicule de la société stagne.

Réalisée auprès de 40 000 employeurs belges œuvrant dans divers secteurs, cette étude démontre que les salariés des entreprises, toute taille confondue, utilisent en majorité leur voiture.

Les Belges sont nombreux à préférer le vélo

Le groupe Acerta a réalisé un comparatif des habitudes de circulation des Belges ces 2 dernières années. Il a constaté que la distance à parcourir entre le domicile des salariés et leur lieu de travail ne cesse de se réduire. Devant ce fait, certains ont modifié leurs habitudes concernant leurs déplacements.

D’après les observations des années passées, une partie des employés belges utilisait un vélo pour se rendre au travail. En 2017, 24,21 % d’entre eux recouraient à ce moyen de locomotion, ce qui représente une hausse importante par rapport à l’année d’avant. Pour l’année dernière, ce chiffre a augmenté à 26,37 %.

Cette étude a mis en avant une autre tendance : l’utilisation combinée de la voiture et d’un autre moyen de transport pour se rendre au travail. En 2018, 11,1 % des salariés employaient en alternance le vélo et leur véhicule pour se rendre au travail.

Le recours à la voiture stagne en Belgique

Toujours d’après la même étude, les Belges préfèrent utiliser leur véhicule pour un déplacement domicile-lieu de travail. L’étude indique que 65 % des salariés utilisent ce moyen de transport, même si ce chiffre présente une baisse de 2,5 % par rapport à 2017. Celle-ci explique également que le recours à la voiture de fonction stagne.

D’après les analyses menées sur les 2 dernières années, près de 19 % des travailleurs se déplaçaient encore avec une voiture de la société. Plus précisément, ce chiffre était de 19,5 % en 2017 et de 19,6 % en 2018.

Cette stagnation s’explique par le fait que plus en plus de Belges travaillent près de leur domicile et que l’alternance entre voiture et vélo prend de plus en plus d’importance. De plus, l’émergence d’emplois ne nécessitant pas de voiture de fonction ainsi que la mise en place par les employeurs de solutions de mobilité permettent aux salariés de se passer de véhicule.

Retour au de page